Revenir au site

Au sujet du coaching individuel

Le plus grand bien que nous faisons aux autres hommes n'est pas de leur communiquer notre richesse, mais de leur révéler la leur. ~Louis Lavelle

 

photo issue de l'outil de coaching Points-of-You®

Voilà quinze ans que je suis formée au coaching et que je pratique ce métier sans discontinuer, en France et à l’international, dans toutes les configurations possibles.
Je continue à me professionnaliser sans cesse au gré de mes passions, de mes intérêts et des nouvelles problématiques qui émergent dans le métier.

Et à un âge où il est bien plus courant de parler de retraite que de nouveaux projets professionnels, je vis des renouveaux constants en fonction des rencontres et surtout de ce que ces rencontres provoquent en moi : de nouvelles idées, de nouvelles manières de faire, d’accompagner, de transmettre et… de nouvelles rencontres, et de nouveaux projets.

À un certain moment de ma carrière, j’ai enfin accepté d’être mon principal outil d’accompagnement, avec ce que je porte en moi de méthodes, d’intuition, de logique, d’éthique professionnelle et de sens des responsabilités.
À partir de là, tout est devenu facile.

Les clients qui font le choix de travailler avec moi s’embarquent dans un voyage vers eux-mêmes et vers la découverte de leurs ressources et des actions qu’ils vont pouvoir mettre en œuvre pour atteindre leurs objectifs.
Il s’agit la plupart du temps d’un voyage à la fois très sérieux et léger dans lequel la personne peut se dévoiler en toute confiance, quel que soit l’objectif qui a émergé lors des premières séances. En fait, elle se dévoile à elle-même.
Le miroir que je lui tends, et les questionnements qui émergent, lui permettent d’avancer avec de moins en moins d’entraves vers la compréhension de sa situation, de sa réalité pratique, et ainsi, d’envisager des actions ciblées et réalistes dans sa propre écologie.

Lors des évaluations de fin d’accompagnement, j’ai plusieurs fois entendu la même remarque, qui a fait évoluer mon logo :

« Vous m’avez aidé à défaire les nœuds de ma tête ».

Ce nouveau logo signifie littéralement que grâce au coaching, une personne peut aller d’une situation embrouillée vers plus d'ordre, puis vers la projection dans des actions réalistes.

Bien sûr, tout le monde n’a pas besoin d’un coaching pour y parvenir !

Et, bien sûr, toutes les situations n’entrent pas dans ce schéma.

Mais dans la mesure où une personne est capable de mieux voir la réalité de la situation ainsi que le rôle qu’elle y joue, il lui est alors possible de se mettre en action vers les améliorations désirées en utilisant ses propres ressources.

C’est pourquoi sincèrement je pense que le coaching est un réel moyen que s’offre une personne, ou bien que son entreprise lui offre, pour aller plus vite et plus loin sur le chemin qui est important pour elle à ce moment-là.
Solliciter cette aide extérieure lui fera réellement gagner du temps sur sa vie, quel que soit son objectif initial. Elle sera amenée à prendre du recul par rapport à ses propres schémas de pensée et d’action pour aller plus loin, hors de la boîte dans laquelle elle a parfois l’habitude de tourner en rond. Elle trouvera elle-même les clés menant à la sortie, en posant tranquillement toutes les données de la situation et en les examinant dans le bon ordre.

Voici quelques-uns des innombrables objectifs posés par mes clients :

  • Je veux me projeter dans la suite de ma carrière. Quid de mon niveau de compétences, de ma famille, de mon lieu de vie, de la loyauté que je porte à mon employeur actuel, au niveau de mon salaire, et puis je suis sûre que je ne trouverai jamais rien à mon âge.
  • Je ne peux plus sortir la tête de mon travail. Il y en a trop, de partout. Je travaille de plus en plus tard, je ramène du travail à la maison et je ne m’arrête pas le week-end. Il faut que j’y arrive. Mais le divorce n’est plus loin.
  • Je vis un conflit depuis quelques mois maintenant. Je ne sais plus quoi faire. J’ai réfléchi dans tous les sens, je n’y vois pas clair.
  • Je manque de confiance en moi depuis que j’ai changé de poste. J’ai besoin de prendre la hauteur, mais je ne sais pas comment faire.
  • J’ai l’impression d’avoir fait une grosse erreur il y a quelques jours. On me regarde différemment, je me sens très mal à l’aise, je ne sais même pas comment faire le tri dans ce qui s’est passé.
  • Un de mes collègues réagit bizarrement dans nos échanges professionnels. Je ne comprends pas vraiment ce qui se passe et je ne sais pas à qui m’adresser, ni même quoi dire.
  • Je veux demander une promotion. Est-ce que j’ai le droit ? Et comment faire ? Et pourquoi moi ? Et je suis sûr que cela sera mal vu. Je tourne en rond, mais je suis sûr que je mérite cette promotion.

Autant de situations classiques qui peuvent se présenter à tous : bien énoncées, avec l’aide du questionnement d’un coach, ces situations s’ordonnent en autant de petits objectifs à atteindre et qui deviennent accessibles peu à peu. En avançant et en y voyant plus clair, il peut apparaître que ces objectifs ne sont pas les bons, ou qu’ils ne sont pas réalistes en l’état. Le travail conjoint du coach et de son client sera alors d’avancer sur un chemin un peu différent, en prenant toujours en compte la réalité et les ressources du coaché.

Si vous avez envie d’en lire plus sur le sujet du coaching individuel, et même, si cela vous dit de vivre une vraie séance de coaching à travers un CD audio de 70 mns pendant laquelle je vous guide de manière très ludique et professionnelle, alors, n’hésitez pas à commander le livre-audio et l’ebook :
https://www.fnac.com/ia851272/Judith-Sitruk

Je vous souhaite de belles découvertes !

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK